Le 21 mars, c’est la Journée Mondiale officielle de la Trisomie 21.

Une date symbolique pour mettre en lumière cette anomalie chromosomique congénitale provoquée par la présence d’un chromosome surnuméraire pour la 21e paire. Un petit chromosome en plus, et ce sont plusieurs vies qui changent.

Selon une étude, grâce aux progrès de la médecine et le suivi paramédical, la qualité de vie des personnes avec trisomie 21 (c’est l’une des maladies génétiques les plus communes, avec une prévalence de 9,2 pour 10 000 naissances vivantes, aux États-Unis ) s’est considérablement améliorée, ainsi que leur espérance de vie. Cette 12ème édition de la Journée Mondiale de la Trisomie 21 a débuté à Grenoble et se poursuivra jusqu’au 18 Mars 2017. L’évènement s’articulera autour de la thématique :  » Trisomie 21, le bénéfice sociétal d’une intégration réussie : les apports de la recherche et de l’innovation « . Plusieurs thèmes vont être abordés durant trois jours : le vieillissement, le sommeil, l’apprentissage et la communication, la prise en charge au quotidien etc.

Le rôle de la Fédération nationale de la Trisomie 21 est principalement important dans ces événements. En effet, grâce aux dons, la Fédération peut mettre à disposition de tels événements pour accompagner les personnes avec trisomie et leur entourage, mais aussi informer le grand public sur cette anomalie. Son rôle va plus loin aussi, développer des outils d’accompagnement, aider les associations à réaliser des activités, etc.

Une boite pour récolter les dons est mise à disposition à l’accueil de la mairie de Viarmes.