Le mot du Maire

mairie de viarmes
En ces temps si difficiles mais nécessaires de re-confinement, je ne comprends pas le choix fait par le gouvernement de la fermeture de certains commerces de proximité, injustement traités face à la concurrence d’internet et des grandes surfaces.
 
Aussi, j’adresse une lettre à Monsieur le Président de la République pour formuler une demande d’ouverture des commerces de proximité, afin que notre centre-ville puisse continuer à vivre.
 
Une commission commerce de proximité de notre intercommunalité se tient ce soir. Un commission commerce communale se tient mercredi soir ; A l’issue de ces réunions nous verrons quelles mesures peuvent être prises pour aider nos commerçants. Plusieurs pistes sont à l’étude et seront proposées rapidement.
 
En revanche, en tant que premier magistrat de la ville, garant de la continuité de l’état, je ne prendrai pas l’initiative d’un arrêté autorisant l’ouverture de certains commerces, ce qui reviendrait à encourager la désobéissance civile. La période est trouble. Au risque sanitaire est joint le risque terroriste, auxquels on peut ajouter les difficultés économiques probablement à venir.
 
Ce n’est pas le moment de faillir, ce n’est pas le moment de faire de la politique politicienne, c’est le moment de faire peuple.
 
Prenons patience, gardons courage.
Prenez soin de vous et de vos proches
 
Olivier DUPONT, maire de Viarmes