La circulation des trains de la ligne H a été fortement perturbée le jeudi 21 avril en fin de journée. La directrice de la ligne H souhaite transmettre le message suivant à tous les usagers :

Madame, Monsieur,

La circulation des trains de la ligne H a été fortement perturbée le jeudi 21 avril en fin de journée.

De nombreux voyageurs nous ont fait par de leur étonnement quant au temps qu’il aura fallu pour régler la situation.

Comme nous avons pu l’annoncer par tous les canaux à notre disposition, une personne errait sur les voies.

A 17h58, une alerte de sécurité a été émise par un conducteur de train pour signaler une personne dans les voies à proximité de Saint-Denis. La circulation a alors été interrompue pour ne pas mettre l’individu en danger.

A 18h03, l’intrus est signalé comme étant sorti de nos emprises, la circulation a pu reprendre très progressivement.

Mais alors que les équipes de la ligne réorganisaient les circulations pour limiter au maximum les répercussions de cet incident, simultanément et à plusieurs reprises, une personne a de nouveau été signalée par différents conducteurs de train, remettant ainsi en cause la reprise de la circulation.

Pour assurer la sécurité de ce contrevenant, et permettre à l’équipe de sûreté de SNCF d’intervenir sur les voies, la circulation des trains a été totalement interrompue un peu avant 20h. L’accès aux voies a été possible à 20h30 après que l’ensemble des trains TGV, TER, Eurostar et Thalys aient été stoppés, et toutes les procédures de sécurité réalisées. Cet intrus se cachant et fuyant dès qu’il était approché, a grandement compliquer son interpellation.

A 21h04, la circulation a repris progressivement, le premier train est parti à 21h12 de Gare du Nord et les derniers trains ont pu être assurés pour acheminer tous les voyageurs.

Nos équipes ont travaillé toute la nuit pour assurer un service normal dès le premier train ce matin.

Je suis consciente que cette soirée a été très compliquée pour vos administrés et je le regrette.

Je mesure pleinement l’agacement ressenti car, hélas, il s’agit d’un type d’incident  qui revient en force ces dernières semaines.

Depuis début avril, on dénombre 7 intrusions sur nos voies, ce que nous prenons très au sérieux.

Malheureusement, il est impossible de surveiller toute notre ligne et sommes assez démunis face à ce phénomène, récurrent qui plus est.

Il me semblait important de partager avec vous mon inquiétude et ma consternation face aux risques pris par ces « baladeurs du rail » et, bien entendu, sur les conséquences qui pénalisent nos voyageurs.

Je vous confirme toute mon implication et celle de mes équipes.

Je reste à votre disposition,

Bien respectueusement,

Zelda CRAMBERT, directrice des lignes H et K