Royaumont a besoin de vous pour sa première campagne de financement participatif.

Objectif : réunir 30.000 € afin de restaurer 48 ouvrages particulièrement altérés par leur usage et les affres du temps, datant des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles.

Ces partitions et traités font partie d’un corpus de 203 documents nécessitant une intervention estimée à 166.000 €.

Un premier palier a été fixé à 20.000 €.

Parmi ces trésors d’encre et de papier conservés à la Bibliothèque musicale François-Lang : les premières éditions des œuvres pour clavecin de Johann Sebastian Bach, un corpus de partitions d’opéras et de cantates françaises du Grand Siècle (dont certaines ont appartenu au Grand Dauphin ou à Madame de Pompadour) ou encore un rare exemplaire des Institutioni harmoniche de Zarlino (1594), somme des connaissances musicales du XVIe siècle.

Participer à la campagne de financement participatif