Ville propre : l’affaire de tous

 

Chaque jour, les agents des services Techniques de la ville de Viarmes nettoient les rues pour vous offrir une ville propre et agréable à vivre. Rappelons cependant que la propreté est l’affaire de tous : il appartient à chacun de respecter l’environnement en faisant preuve de civisme et en respectant certaines règles, que nous vous rappelons :

 

Mégots : du plastique et des substances toxiques.

Les mégots de cigarettes sont bien souvent jetés dans les caniveaux de nos rues. Or, les mégots de cigarettes sont les déchets en plastique les plus retrouvés sur les plages européennes, juste après les bouteilles. Les mégots contiennent de nombreuses substances chimiques, dont certaines sont très toxiques pour les écosystèmes.  Les mégots doivent donc être jetés dans les poubelles, ou dans des cendriers dédiés.

 

Chewing-gums : épargnez nos trottoirs !

Il faut plus de cinq ans pour qu’un chewing-gum se dégrade. Collés sur les trottoirs ou abandonnés dans la nature, les chewing-gums polluent notre environnement. Nous vous demandons de les jeter à la poubelle, et non sur nos trottoirs.

 

Déjections canines : la fin des sacs inutiles.

La ville a financé de nombreuses années l’achat de sacs de ramassage de déjections canines. Pourtant, les déjections canines ont continué de polluer nos trottoirs ! Admettons que ce n’est pas à la collectivité d’assumer ces dépenses, d’autant que des habitants de communes voisines ont malheureusement pris l’habitude de venir s’approvisionner à Viarmes… Devant ce triste constat, et au regard des frais engendrés, la municipalité a pris la décision de ne plus alimenter les distributeurs de sacs. Les poubelles spécifiques, elles, restent en place.

Ramasser les déjections de son animal est une question d’hygiène, mais c’est également une obligation. L’arrêté municipal 210/2020 stipule que les personnes accompagnées d’un chien sur voies ou espaces publics doivent immédiatement procéder au ramassage des déjections de leur animal, et les articles R610-5 et R633-6 du Code Pénal prévoient une amende de 68€ pour toute infraction ou violation des obligations éditées par arrêté municipal. Une nouvelle campagne d’affichage a été développée par le service Communication de la ville, afin de sensibiliser les propriétaires de chiens, et de leur rappeler qu’un règlement existe :

 

Dépôts sauvage : souriez, vous êtes filmés

Les dépôts sauvages impactent non-seulement notre environnement, mais également nos finances. Ces dépôts représentent entre 300 et 400 tonnes de déchets par an, sur le territoire de la communauté de communes. 295 caméras sont en déploiement afin de pouvoir désormais identifier rapidement les auteurs, qui encourent des amendes allant de 135 € à 150 000 € (L541-46 du code de l’environnement).